trouver des professionnels de la maison et du jardin avec Avantages Habitat

Trouvez le bon PRO !

sur le Rhône (69), l'Isère (38) et l'Ain (01)

Se chauffer grâce au soleil

Très tentant et très tendance, le chauffage solaire via panneaux photovoltaïques. Toutefois, l'installation reste coûteuse et l'amortissement pas toujours garanti. À lire avant de se lancer.
Les capteurs solaires permettent de transformer le rayonnement solaire en chaleur (eau chaude sanitaire ou chauffage) ou en électricité. Les modules se posent sur la toiture (ou en remplacement des tuiles ou ardoises), et ce quelle que soit la région, même si, naturellement, le rendement sera plus élevé à Nice qu'à Dunkerque. Deux critères importent: l'orientation (au sud, de préférence) et l'inclinaison (de 25 à 60°, sachant que l'idéal est 45°). La pose de capteurs exige une déclaration de travaux.

Les chauffe-eau solaires individuels (CESI)
Ces appareils fournissent l'eau chaude sanitaire. Ils se composent d'un capteur, d'une régulation, d'un ballon solaire pour stocker l'eau chaude et
d'un appoint (gaz, pompe à chaleur ou électricité) pour assurer le complément au besoin. Atlantic, Brbtje, Clipsol, De Dietrich, Geminox.

Pour qui ? La rentabilité de l'installation n'est pas la même partout: 7 à 8 mois d'eau chaude gratuite par an dans les zones les plus ensoleillées contre seulement 4 dans le Nord.

Quel coût ? Environ 5 000 € (hors aides) pour couvrir les besoins d'une famille de 4 personnes.

Les systèmes solaires combinés (SSC)

Ils permettent de couvrir une partie des besoins de chauffage en plus de l'eau chaude sanitaire. L'installation regroupe des capteurs, un ballon pour le stockage de l'énergie, une régulation, un réseau de tuyauterie et d'émetteurs de chaleur. Un appoint indépendant (poêle ou cheminée) ou couplé à l'installation (chaudière classique ou pompe à chaleur) est là aussi nécessaire. Clipsol, ELM Leblanc, Geminox, Viessmann.

Pour qui ? Les SSC couvrent au maximum 40 % des besoins annuels de chauffage. Onéreux, ils sont réservés aux régions ensoleillées et doivent être couplés à une pompe à chaleur, laquelle fournira les calories manquantes.

Quel coût ? Comptez de 12 000 à 15 000 € pour une maison de 100 m2.

Les planchers solaires directs (PSD)

Ils se composent d'une dalle qui joue à la fois le rôle d'émetteur de chaleur et de stockage. Le liquide caloporteur chauffé dans les capteurs solaires circule directement dans les tuyaux du plancher.

Consultez la liste des professionnels du chauffage solaire dans le Rhône et l'Isère.


Accueil | Articles Maison | Mentions légales | Plan du site | Contact | © 2007-2017 Marketing Développement